L'effondrement

Publié le par Marie-Christine ADAM

D'un bord à l'autre    Chapitre V     Extrait  

   Je ne reconnais plus les personnes que je croise, je les confonds, je suis confuse. J'ai d'importants trous de mémoire et mon élocution est très approximative. Tout est mélangé dans ma tête. Avec toutes les pensées qui s'y cognent, j'ai l'impression qu'elle va exploser. Parfois,  je la secoue pour essayer de la vider ou je pousse de petits cris pour recouvrir les idées qui me viennent, les faire taire. 

  Ça ne peut pas continuer. Je ne me reconnais pas, ce n'est plus moi. J'imagine des passages à l'acte qui pourraient ne pas ressembler à un suicide. Sur la route, pendant mes déplacements, j'imagine lancer la voiture de service sous un camion ou percuter une voiture de face. A d'autres moments, c'est l'idée de me jeter dans les escaliers qui fait irruption. Alors, je jette des mots sur le papier : "Ça peut arriver !" et, tout à côté, "Non, ça n'arrivera pas !".

  Un accident serait un compromis au suicide pour que ça s'arrête. Mais qu'est-ce qui doit s'arrêter ? La vie ? La souffrance ? A moins que ce ne soit la folie. J'ai envie de rien. Je ne suis rien. Je me dis parfois que je pourrais faire telle ou telle chose mais, en même temps, je me dis que rien ne sert à rien. Tout me paraît inutile, moi y compris. 

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50812

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article